Guide - La permanence en Italie


Choisis rapide: Sauté au texte | Sommaire guide

Tu es ici: Guide en français > La permanence en Italie > La nationalite italienne

Li cette pagine en: Langue italienne | Langue angles | Langue français | Langue arabe | Langue russe | Langue albanaise |


2.1 LA NATIONALITE ITALIENNE

  1. Comment on l'acquiert
  2. Qui ne peut pas obtenir la nationalite italienne

2.1.1 COMMENT ON L'ACQUIERT

La nationalité italienne s'acquiert de droit:

En outre l'étranger - dont le père ou la mère ou un de ses ascendants en ligne droite de second degré de parenté sont citoyens italiens - acquiert la nationalité italienne:

L'étranger né en Italie, qui y réside légalement depuis au moins deux ans, sans interruptions, jusqu'à la majorité, devient citoyen italien s'il manifeste la volonté de le devenir dans à sa majorité.

La nationalité par concession (ou naturalisation) peut être demandée par l'étranger extra communautaire si:

N.B. La loi italienne permet la double ou plurale nationalité, sans demander la renonciation à la nationalité originaire.

DOCUMENTS NECESSAIRES

Pour obtenir la nationalité italienne, il faut présenter une demande à la Préfecture de la province où on réside. Les documents requis sont très nombreux et comprennent en général:

  1. l'acte de naissance complet;
  2. le certificat spécifiant la situation de famille;
  3. le certificat pénal du Pays d'origine;
  4. le certificat du casier judiciaire italien et celui des charges pendantes;
  5. une copie authentifiée du passeport et du permis de séjour;
  6. les déclarations des revenus relatives aux 3 années dernières de séjour en Italie.

PROCEDURE

[ Retour au dehors ]


2.1.2 QUI NE PEUT PAS OBTENIR LA NATIONALITE ITALIENNE

On ne peut pas devenir citoyens italiens:

[ Retour au dehors ]